Astuce ! Pour voir tous les nouveaux messages ou les messages non lus, il faut vous connecter avec vos identifiant et mot de passe et cliquer sur le menu "Accès rapide" en haut à gauche

QUESTION A TOUS ...

Avatar du membre
Bernard
Messages : 537
Enregistré le : sam. 16 juin 2012, 10:05

Re: QUESTION A TOUS ...

Message par Bernard » mer. 14 sept. 2022, 07:26

Ce problème mériterait en effet d'être rediscuter de manière plus approfondie.
L'avantage de se déplacer est d'avoir des parcours plus long, donc un passage à la première bouée un peu plus clair.
Indépendamment des questions de handicap, tous les skippers ne se déplacent pas de la même manière et se pose alors deux problèmes : leur virion n'est plus la même que celle des juges et ils peuvent se retrouver hors de portée de voix et incapable de répondre à un protest d'un autre concurrent ou d'un juge.
FRA 19
Secrétaire de l'Asso

FRA13
Messages : 137
Enregistré le : ven. 22 juin 2012, 17:07

Re: QUESTION A TOUS ...

Message par FRA13 » mer. 21 sept. 2022, 13:41

Bonjour à tous,
Vaste sujet...
La mise en place du parcours est de la responsabilité du président du comité de course et il est délicat pour quelques coureurs que ce soit de demander des modifications de parcours.
Le handicap est multiple dans notre discipline et la vision reste la plus difficile à traiter. Pour ce qui est de la mobilité, les plans d'eau et les infrastructures ne permettent pas toujours l'équité en proposant une zone de contrôle surélevée et des aménagements réservés pour les handicapés, sièges, places protégées...
Beaucoup de plans d'eau VRC sont basiques et présentent des risques, avec des obstacles, un manque de place, des abords masquant la vision, etc...
Les exigences normées risquent pour un organisateur d'être décourageantes, voir disqualifiantes pour l'organisation de régates peu gradées. Cela peut entrainer la suppression de club VRC ou de plan d'eau et ce n'est pas bon pour notre activité. Cela dit, il est important que l'équité entre les coureurs soit respectée et permettre pour les concurrents déclarés handicapés de pouvoir défendre leur chance.
Une zone de contrôle limitée, des places réservées, des numéros de voile visibles aux marques de parcours constituent des règles qui font consensus dans nos régates. Pour le reste, je ne pense pas que ce soit le coureur le plus gêné qui doit imposer des règles, néanmoins il peut exprimer des observations à l'organisateur, aux arbitres ou au délégué fédéral avec respect.
Ceci dit, si c'est le seul moyen de faire comprendre à un arbitre que nous ne sommes pas tous situé à la même enseigne, alors écrivons le...
Personnellement je préfère le dialogue avec le corps arbitral en proposant cette règle :
L'application des règles et décision de course doivent rester dans les mains de l'arbitre a qui un représentant des coureurs ou le président de l'association peut suggérer des propositions sur le parcours ou l'aménagement de la zone de course.
A bientôt sur le bord de la berge.
Christophe

laurentbpox
Messages : 99
Enregistré le : mer. 10 avr. 2013, 18:57
Localisation : Port des Barques (17)
Contact :

Re: QUESTION A TOUS ...

Message par laurentbpox » mer. 21 sept. 2022, 20:37

Bonjour å tous,

Une association de classe ne peut elle pas imposer des règles d'équitės auquels un arbitre se devrait d'appliquer?

Un arbitre, un comitė de course, un juge, par dėfinition font respecter les règles, ils ne les dictent pas, sauf erreur de ma part.

Laurent
FRA 39 Laurent PHILIPPART

BLONCE
Messages : 513
Enregistré le : sam. 16 juin 2012, 17:59
Localisation : Vannes / Lorient

Re: QUESTION A TOUS ...

Message par BLONCE » jeu. 22 sept. 2022, 05:01

Bien le bonjour du matin,
C'est bien trop tardivement que je reviens sur ce sujet, sans vouloir surenchérir sur tout ce qui été dit depuis des semaines sur cette question ouverte, car l'ensemble des retours de chacun est cohérent et pour la plupart plein de bon sens.
je voudrais juste et justement revenir sur ce point de bon sens et relever l'absence TOTALE de réaction officielle, en particulier de notre instance.
Nous sommes tous d'accord pour qu'un cadre soit mis en place,
simple car tout le monde est susceptible d'être concerné un jour,
Nous aimerions donc un retour précis de notre président qui reste silencieux , c'est dommage .
Merci à tous pour vos retours,
maintenant, c'est à nos encadrants de se positionner, on attends depuis trop longtemps, ce n'est pas compliqué de dire oui ou m.....
et de prévoir à nos prochaines IC une adaptation du parcours et/ou des conditions de pilotage en fonction des contraintes et handicaps éventuels de chacun.
Paulo

jb dupont
Messages : 429
Enregistré le : jeu. 20 sept. 2018, 10:32

Re: QUESTION A TOUS ...

Message par jb dupont » jeu. 22 sept. 2022, 11:48

En clair, Paulo, tu souhaites que Michel, notre président bien aimé, prenne position sur ce sujet - mais est-ce que c'est de son ressort ?

Une régate est organisée par la FFV. Elle désigne un arbitre, un comité, etc... et ce sont eux qui sont en charge de l'organisation.
L'organisateur de la régate, le club, lui met à disposition ses installations et son plan d'eau...

Tout doit être fait dans les règles de la FFV - c'est elle qui dicte les conditions pour tous.

Mis à part que le président peut intervenir au moment de constituer le dossier, ce n'est pas nécessairement dans ses attributions d'imposer au comité de course la conduite à tenir, non ?

Tout ça pour dire que pointer le président comme cela semble être le cas en ce moment me choque car Michel fait un travail exceptionnel, il est complètement dévoué à l'association et il œuvre dans les instances pour notre loisir/sport de façon exemplaire. A la dernière épreuve nationale, par exemple, il y avait un podium pour que tous les coureurs soient en mesure de voir le parcours de façon équitable...

Etant toi-même membre du comité de direction de l'association avec Bernard, Gilles, Laurent, Michel - pouvez-vous régler cela entre vous et ne pas utiliser le forum pour régler un point où je ne suis même pas sûr qu'il existe un réel différent. Car tout le monde est d'accord pour que Luc puisse participer sans être désavantagé outre mesure par rapport aux autres concurrents.

En résumé :
- Michel est hors de cause et il mérite toute notre reconnaissance pour son engagement exceptionnel pour notre loisir/sport
- On est d'accord pour que les épreuves permettent à tous de participer équitablement - mais ce sera toujours en fonction des conditions locales (exemple des plans d'eau allongés comme en Angleterre)
- Mettez-vous d'accord entre vous sans étaler sur le forum un faux différent qui n'existe sans doute pas
FRA 201 ; licence FFV : 0537006G ; coureur VRC : 4201 ; coques : 3081 (Skalpel) & 3328 (Indie) en 10R : 3390 (Sarori) & 3402 (Sharpie 10)
AVRV Vannes

BLONCE
Messages : 513
Enregistré le : sam. 16 juin 2012, 17:59
Localisation : Vannes / Lorient

Re: QUESTION A TOUS ...

Message par BLONCE » jeu. 22 sept. 2022, 18:25

Allez, je vais remettre l'église au milieu du village, c'est le concept :)
- Je ne critique pas Michel qui est investi comme personne dans notre passion, et grasse a lui aussi nous avançons, mais juste aurais aimé une réaction, un mot, un avis ...
- La fédé s'en fou, et donc oui, c'est aux organisateurs de s'adapter, il n'y aurai jamais de règle à ce sujet, nous n’intéressons pas le gota
et c'est pour cela que nous aurions aimé un retour de notre assos (et c'est aussi à ce titre que je parle, étant au bureau) de dire aux organisateurs de ne pas oublier de s'adapter en fonction de la situation.
je ne demande pas des lignes et des lignes de bla bla, même si vos retours sont tous aussi passionnants et instructifs les uns que les autres,
Oui c'est un vaste sujet,
Tout simplement demander aux inscriptions si des concurrents sont en situation d'handicap ou de mobilité réduite,
de fait, l'organisateur aura obligation d'imposer au comité de s'adapter.
je rappelle que ce "lou" (sans jeux de mot pour ma fille) vient d'une non écoute d'un comité lors d'un CF, il est impératif que les organisateurs puisse imposer aux juges et comité les contraintes si besoin, sans leur laisser le choix.
C'est au comité de s'adapter, et s'il faut faire 4 tours , et bien on fera 4 tous, donnant ainsi et aussi plus de chances à ceux qui auront tricoté à l'envers !!!!
Merci à tous pour vos réactions, et je vous souhaite le meilleurs.
Paulo

FRA25
Messages : 260
Enregistré le : mer. 13 juin 2012, 18:10

Re: QUESTION A TOUS ...

Message par FRA25 » jeu. 22 sept. 2022, 20:31

Bonjour à tous,
je vais essayer de préciser la position des "instances" comme vous le demandez:

suite à l'inégalité constatée et réelle qu'a vécue Luc Videau et accessoirement Eric et Marc , et sans doute quelques autres , Luc m'a demandé de contacter la FFVoile pour savoir ce qu'on peut faire

En réponse , Bernard PORTE qui quittait la DT voile légère pour la CCA a organisé une visio-conférence avec la commission VRC pour répondre au nouvel article E.3.9 des règles de course pour la voile radiocommandée 2021-2024.

le texte dit :
" E3.9 Concurrents handicapés
Le comité de course peut faire ou autoriser des arrangements raisonnables pour aider les concurrents handicapés à participer d'une façon aussi équitable que possible. Un bateau ou le concurrent le contrôlant qui bénéficie d'une telle aide, y compris de la part d'un accompagnateur , n'enfreint pas la règle 41."

Cette réunion a eu lieu le 7 fevrier 2022 à 16h00. Luc Videau , invité , n' y a pas participé.
il devait y avoir un compte rendu de la FFVoile , nous l'attendons encore.

CR succint de ma part
la FFVoile , par la voix de Bernard PORTE , a toujours considéré qu'accueillir des handicapés était une richesse pour la voile radiocommandée.
(je précise que cette position est une position de longue date , qui a toujours été dite à toutes les réunions à la FFVoile auxquelles j'ai participé )

Ceux-ci , à ma connaissance , ont toujours été bien accueillis et aidés aux régates auxquelles ils participent , par tous les concurrents .

Pour le CF de St Hilaire de Riez , l'organisateur a effectivement fait un effort , en réponse à la demande de Luc, en fournissant une chaise haute dans a zone de course , en mettant des moyens non négligeables pour le transport de cette chaise sur la zone de course , ainsi qu'un bénévole qui a accompagné Luc toute la régate

Je reconnais , pris par mon rôle de skipper , n'avoir pas fait attention au cas des handicapés lors du CF et je m'excuse auprès d'eux pour n'être pas intervenu auprès du Comité de course

La demande d'une zone restreinte pour la zone de contrôle s'oppose aux règles E3.1 et E3.2
E3.1 Zone de contrôle
sauf si les instructions de course spécifient une zone de contrôle, elle ne doit pas être restreinte. les concurrents doivent rester dans cette zone quand ils contrôlent des bateaux qui sont en course, sauf brievement pour prendre puis lâcher le bateau ou le remettre à l'eau

E3.2 Zone de mise à l'eau
sauf si les instructions de course spécifient une zone de mise à l'eau et son utilisation ,elle ne doit pas être restreinte

En clair , il faut , pour obliger le comité de course à garder une zone de contrôle restreinte en cas de participation d'handicapés ou PMR à la régate , il faut le préciser dans les instructions de course.

Après débat entre les présents , nous avons convenu que :

- Modifier le CDC de candidature d'un club au CF pour que l'organisateur précise les moyens qui seront mis à la disposition des PMR.
- modifier les documents type VRC
- Si un concurrent Handicapé veut participer à une régate , il doit contacter le club organisateur pour lui signifier sa volonté de participer et lui demander les moyens qu'il compte mettre , compte tenu de son handicap.
l'organisateur doit faire tout son possible pour aider la personne handicapée , sous réserve de ne pas mettre en péril la régate et son bilan économique.
Si les moyens mis à disposition par l'organisateur ne conviennent pas à la personne handicapée , celui-ci peut décider de ne pas venir , pour ne pas se retrouver en situation défavorable par rapport
aux autres concurrents
Fin du CR.

Mon avis :
il faut:
- Modifier l'avis de course type pour la VRC pour intégrer cette disposition, afin d'attirer l'attention du club organisateur sur la présence éventuelle d' Handicapés.
L'organisateur doit tout faire pour accueillir les handicapés et leur permettre de naviguer dans les mêmes conditions que les autres concurrents
il doit donc indiquer dans l'avis de course les moyens qu'il peut mettre à la disposition des handicapés , et aussi préciser que la zone de course sera restreinte autour de celui-ci , permettant à tous de voir dans les mêmes conditions.
- les instructions de course sont écrites par le président du Jury , et doivent inclure les informations de l'avis de course.
ceci devrait permettre d'imposer une zone restreinte au président du comité de course



Pour le CF d'Annecy avril 2022 , j'ai insisté auprès de la SRVA représenté par son président Vincent et par Denis ABADIE pour mettre un podium , indispensable pour accueillir Luc et Eric .
Ce qu'ils ont fait. Ils ont étudié la possibilité de louer un ascenseur pour fauteuil roulant , mais le coût exhorbitant ( 5000€ pour les 5 jours) nous en a dissuadé , le handicap de Luc et eric ne les empêchant pas de monter les quelques marches du podium
Pour la Grade 4 d'Orleans, à l'ascension Mai 2022 , à ma demande , l'ASPTT Orleans Voile a installé un podium pour accueillir Luc dans les meilleures conditions.
Malheureusement Luc n'a participé à aucune de ces 2 régates.

j'espère avoir répondu à cette problématique.

information de dernière minute:
une réunion de la commission VRC avec la FFVoile est prévue le 10 octobre à 18h00 en visio,
en autres sujets la modification des annexes VRC pour la prise en compte des handicapés.



je m'exprimerai sur la distance aux bouées après cette réunion.
En attendant une préconisation de 50m entre la zone de course et les bouées les plus lointaines permet une bonne visibilité des numéros de voiles.
( c'est ce que nous avons fait à Calais ce WE , c'etait parfait , même avec beaucoup de concurrents à la première bouée )

A bientôt,
Michel BRUN
président de l'AFCM

FRA25
Messages : 260
Enregistré le : mer. 13 juin 2012, 18:10

Re: QUESTION A TOUS ...

Message par FRA25 » jeu. 22 sept. 2022, 20:38

je viens de retrouver mes notes de la réunion du 7 fevrier.

j'ai oublié 2 points de conclusion:

1 - Avoir un représentant des coureurs désigné au plus tard au meeting de départ de la régate , pour éviter le harcelement permanent du comité de course par les coureurs mécontents

2 - Effectuer un débriefing après courses

3 - Inciter les futurs arbitres nationaux à aller arbitrer sur une épreuve VRC lors de leur cursus

Michel

Avatar du membre
olivierFRA100
Messages : 206
Enregistré le : dim. 17 juin 2012, 08:31

Re: QUESTION A TOUS ...

Message par olivierFRA100 » ven. 23 sept. 2022, 13:14

Michel,

La modification de l'ADC a été mise en oeuvre pour le CF 1M en Juin :
"Les concurrents concernés par l’application de la RCV E 3.9 (personnes en situation
de handicap) sont priées de contacter l’AO pour que des arrangements aussi
équitables que possible soient étudiés pour leur participation."

Phrase à reprendre lors de vos prochaines grandes épreuves, mais je pense qu'elle sera intégrée à l'ADC type VRC.

laurentbpox
Messages : 99
Enregistré le : mer. 10 avr. 2013, 18:57
Localisation : Port des Barques (17)
Contact :

Re: QUESTION A TOUS ...

Message par laurentbpox » mar. 11 oct. 2022, 23:06

Et donc...?

Tout est écrit, tout est désormais prévu.
Le problème n’existe donc plus?

Laurent
FRA 39 Laurent PHILIPPART

Répondre